La BBC Continue d’Insister pour que leurs Employés Portent des « Appareils de Distanciation Sociale » Malgré les Plaintes

EUiGSHQX0AMd0fl

BBC

La BBC continue d’insister pour que ses employés portent des senseurs électroniques de distanciation sociale qui émettent un bip fort chaque fois qu´une personne est à moins de deux mètres d’une autre personne malgré de nombreuses plaintes en matière de sécurité, de confidentialité et de bruit. [Mais pas de plainte concernant la dignité humaine?]

Les capteurs de proximité ont été introduits en janvier pour « aider à maintenir une distanciation sociale sûre », mais les employés disent qu’ils ne sont devenus rien d’autre qu’une nuisance gênante.

L’un de ces appareils a dû être mis hors service après avoir commencé à émettre de la fumée, raconte un employé au Guardian : « S’ils ne peuvent être utilisés au quotidien et commencer à s´incendier ou à surchauffer, alors ils ne devraient pas être ici. »

Un autre employé a déclaré que les capteurs sonores étaient un cauchemar dans un environnement de travail où le silence absolu est souvent requis.

« Ils font obstacle à la création télé… ils sont si bruyants, donc personne ne les utilises », a déclaré le membre du personnel.

Cependant, la BBC a insisté sur le fait qu’elle continuerait à forcer les employés à porter ces appareils dénigrants.

« Nous sommes surpris qu’un problème avec un simple appareil électronique soit même d´actualité, d’autant plus que les appareils sont utilisés là où la distanciation sociale est difficile dans le cadre d´augmenter la sécurité », a déclaré un porte-parole.

Comme le note Tom Parker , « L’expérience des employés de la BBC avec ces capteurs de proximité de distanciation sociale est la dernière des nombreuses conséquences négatives et inattendues du déploiement de la technologie COVID ».

« Non seulement la technologie basée sur le suivi des mouvements de personnes les oblige à renoncer à leur liberté de mouvement, mais dans de nombreux cas, les applications de recherche des contacts et de passeport vaccinal qui sont déployées pausent également des problèmes de confidentialité et d’exactitude. »

Nous avons précédemment rapporté le fait que les gouvernements britannique et australien ont envisagé de forcer les gens à porter des bracelets électroniques à la cheville comme les prisonniers pour s’assurer qu’ils se conforment aux ordres de quarantaine à domicile.

Peut-être qu’une méthode plus sûre serait que la BBC fasse porter des cloches de vache à ses employés à la place.

Ils veilleront à ce que les gens soient conscients de l’emplacement des autres, n’exploseront pas et permettront aux employés la pleine immersion dans l’expérience passionnante de devenir du bétail.

Source

La BBC est loin d´être la seule entreprise prise de Covidémence, il y a plein de COLLABOS qui travaillent à notre dressage:

Pour voir la vidéo en plein écran, cliquez sur le lien de celle-ci afin de pouvoir la voir directement sur YouTube.

N´oubliez pas d´activer les Sous-Titres en Français pour cette vidéo anglophone:  

Cliquez sur la roue dentée, menu sous-titres, activez anglais, puis revenez sur le menu et l´option traduire automatiquement apparaîtra. Cliquez sur cette option et chosissez Français.

AMAZON

RUSSIE

BELGIQUE

FRANCE

AILLEURS DANS LE MONDE…

Mais ne vous inquiétez pas, les versions actualisées de tous ces appareils vous enverront des électrochocs dès que vous serez à moins de deux mètres d´une tierce personne, et pourquoi pas, aussi, puisque nous en sommes à porter des colliers traceurs et être marqués comme les chiens, les futures mises à jour auront aussi l´option « aboyer » ou « bêler », et bien d´autres encore, afin que votre expérience en tant que bétail humain soit réellement immersive !!! Et attention, si vous n´aboyez pas assez vite, ou ne faites pas meuuuuh ou bêêêêêêêh à temps, une bonne décharge électrique vous remettra à votre place !! ENJOY THE FUTURE !! :)

, , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Ribines |
Henrik |
Le petit Saint-Pierrois |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les guerrier(e)s de lumiere
| Nancypress
| Annuvert