Dr Vernon Coleman : « tous les vaccinés commenceront à mourir à l’automne »

   death

   Si vous lisez mes articles depuis un certain temps, vous savez que je n’exagère jamais. Vous savez également que, depuis un an, mes prévisions, évaluations et interprétations se sont montrées exactes. Maintenant, plus que jamais, j’ai besoin de votre aide. Si nous ne travaillons pas ensemble, nous sommes condamnés. J’ai besoin de votre aide parce que nous devons toucher des millions de personnes avec cet article. Et comme les grandes plateformes et les grands médias m’ont banni, je ne peux pas atteindre ces millions de personnes sans vous. Je crois que cet article est le plus important que vous n’aurez jamais lu. Vous devez le partager. Vous souvenez-vous de cette vidéo dans laquelle Bill et Melinda Gates, assis et souriants, expliquaient que la prochaine pandémie ferait réagir les gens ? Eh bien, je pense savoir ce qui va se passer. Nous savons tous que l’élite maléfique, les promoteurs de l’Agenda 21 et du Great Reset, ont depuis le début l’intention de tuer entre 90 et 95 % de la population mondiale. Malheureusement, je crains qu’il soit probablement trop tard pour sauver beaucoup de ceux qui ont été vaccinés. Des millions de personnes sont condamnées et je crains que beaucoup ne meurent au prochain contact avec le coronavirus.

Quelque chose a sérieusement mal tourné dans les plans de l’élite 

   Et le résultat est que maintenant, ceux d’entre nous qui n’ont pas été vaccinés semblent également être en grand danger. Nous devons maintenir notre système immunitaire en parfait état en mangeant sainement et en prenant des suppléments de vitamine D. Nous devrons peut-être, à un moment donné, nous tenir à l’écart de ceux qui ont été vaccinés. Je pense qu’ils représentent désormais un danger très réel pour la survie de l’espèce. Depuis plus longtemps que je n’aime y penser, je mets en garde contre les dangers des vaccins contre le covid-19. Je sais qu’ils ne devraient pas vraiment être appelés vaccins (bien qu’une définition officielle ait été modifiée pour les accueillir) mais si je les appelle thérapie génique, les personnes que nous essayons d’atteindre, à qui l’on a dit qu’il s’agissait de vaccins, ne sauront pas de quoi je parle. Il y a presque exactement un an, j’ai prévenu que la raison pour laquelle le risque de coronavirus était exagéré était en partie la mise en place d’un programme de vaccination obligatoire. La fausse pandémie de covid-19 a été créée, en partie, pour trouver un prétexte à la vaccination, afin que le vaccin soit proposé comme la solution à la prétendue menace posée par le covid-19. Depuis des mois je préviens que les vaccins expérimentaux sont dangereux et produisent de nombreux effets secondaires potentiellement mortels. Les célébrités, et de nombreux médecins, ont tort de se montrer rassurants. J’ai suggéré que les vaccins pourraient tuer plus de personnes que le covid-19. Mais il semble maintenant probable que les vaccins puissent être responsables aussi de la mort de centaines de millions de personnes qui n’ont pas été vaccinées.

   Sur le long terme, j’ai toujours pensé que la fraude du covid-19 avait été planifiée dans un but précis : tuer le plus grand nombre possible de personnes âgées et fragiles et introduire les vaccinations obligatoires. C’est ce que j’ai dit dans ma première vidéo à la mi-mars 2020. Il y avait aussi, bien sûr, le plan de détruire puis de réinventer l’économie pour satisfaire aux exigences de l’Agenda 21 et de la Grande Réinitialisation. Quelques jours après la première parution de cette vidéo, j’ai été furieusement attaqué sur Internet. Ma fiche Wikipédia a été radicalement modifiée. Les détails de tous mes livres, séries télévisées et chroniques ont été supprimés. J’ai été décrit comme un théoricien de la conspiration. J’ai réalisé une vidéo expliquant comment ma fiche Wikipedia a été modifiée pour me diaboliser et me discréditer. Beaucoup d’autres personnes qui ont remis en question la ligne officielle sur le covid-19 ont subi les mêmes tourments. Et, bien sûr, la BBC et la presse nationale se sont jointes à eux en attaquant ceux qui osent remettre en question la ligne officielle en diffusant des vérités irrecevables. Mais je crains maintenant que les fous génocidaires, les cavaliers de l’Apocalypse qui ont planifié cette fraude, nous conduisent à l’Armageddon. J’ai longtemps cru que les architectes de cette fraude s’attendaient à ce que des millions de personnes meurent. Cependant, je crois maintenant que les esprits maléfiques qui ont créé cette fraude ont dramatiquement sous-estimé le danger des vaccins expérimentaux qu’ils ont promus avec tant de vigueur. Des millions de personnes qui ont reçu l’un des vaccins covid-19 peuvent mourir à la suite de ces vaccinations. Je vais expliquer comment et pourquoi.

   La fraude a commencé avec les prédictions délirantes de Ferguson, de l’Imperial College. Ferguson est un modélisateur mathématique dont les antécédents sont épouvantables. Les personnes qui ont organisé la fraude savaient que les prédictions de Ferguson étaient absurdes. Ils devaient savoir que les antécédents de Ferguson étaient déplorables. Mais ses prédictions ont néanmoins été utilisées comme prétexte pour les confinements, l’éloignement social, les masques et la fermeture des écoles et des services hospitaliers. C’était de la folie pure. La chose logique à faire était d’isoler les personnes atteintes de l’infection – de la même manière qu’on dit aux personnes atteintes de la grippe de rester chez elles – et de protéger les personnes les plus vulnérables, principalement les personnes âgées souffrant de troubles cardiaques ou thoraciques. Mais les politiciens et les conseillers ont tout fait de travers. Et ceux qui ont remis en question ce qui se passait ont été diabolisés et réduits au silence.

   Le fait est que le système immunitaire des personnes en bonne santé est renforcé par les interactions avec les autres. Les enfants et les jeunes adultes en bonne santé ont un système immunitaire très puissant. Seules les personnes âgées sont les plus susceptibles d’être menacées par un nouveau virus. Et pourtant, les politiciens du monde entier et leurs conseillers nous ont délibérément entraînés dans un programme de vaccination de masse. À l’origine, on a assuré au public que seul un vaste programme de vaccination lui permettrait de regagner certaines de ses libertés perdues. Cela a toujours été un dangereux non-sens. Cependant, les vaccins expérimentaux qui ont été approuvés si rapidement n’ont jamais eu l’effet escompté. Ils n’ont pas été conçus pour prévenir l’infection ou la transmission. Les vaccins n’empêchent pas les gens de contracter le covid-19 et ils ne les empêchent pas de le transmettre s’ils le contractent. Les vaccins aident simplement à limiter la gravité des symptômes pour certaines personnes qui ont reçu l’injection. Ce n’est pas ce que la plupart des gens croient, bien sûr. La majorité des personnes qui ont été vaccinées pensent qu’elles ont été protégées contre l’infection. C’était une autre fraude.

   En dehors du fait assez important qu’ils ne font pas ce que les gens pensent qu’ils font, il y a trois énormes problèmes avec les vaccins :

  Le premier problème, bien sûr, est que ces vaccins expérimentaux se sont déjà révélés être dangereux – ils ont déjà tué de nombreuses personnes et provoqué des effets secondaires graves chez beaucoup d’autres. On peut juger de l’ampleur de ce problème par le fait que même les autorités admettent que probablement seul un décès et un effet secondaire grave liés aux vaccins sur 100 sera signalé. Il est impossible d’estimer combien mourront de problèmes d’allergies, de troubles cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux, de problèmes neurologiques ou combien seront aveugles ou paralysés. Il existe sur mon site web une liste de personnes dont on sait qu’elles ont été blessées ou malades à cause du vaccin, c’est une liste terrifiante à lire. Le nombre de décès est terrifiant, mais la plupart des autorités continuent d’insister sur le fait qu’il ne s’agit que de coïncidences. Lorsqu’une personne décède dans les 60 ou 28 jours suivant un test positif au covid-19 – même si le résultat du test était faux – elle est automatiquement traitée comme un décès dû au covid-19, pour faire grimper les chiffres. Mais lorsque des jeunes gens en bonne santé meurent quelques heures après avoir été vaccinés, ces décès sont considérés comme de simples coïncidences. Quelles tragiques coïncidences !

  Le deuxième problème est celui du système immunitaire, connu sous le nom d’amorçage pathogène ou de tempête de cytokines. Ce qui se passe, c’est que le système immunitaire de la personne qui a été vaccinée, sera préparé à réagir de manière dramatique si cette personne entre en contact avec le virus à l’avenir. Le résultat peut être catastrophique et c’est ce que je crains de voir se produire à l’automne et au cours de l’hiver prochain. Les personnes qui ont été vaccinées vont avoir de gros problèmes lors de leur prochain contact avec un coronavirus. Leur système immunitaire réagira de manière excessive et c’est probablement à ce moment-là qu’il y aura de nombreux décès.

   Les patients n’ont pas été officiellement avertis de ce problème, bien que les preuves aient été publiées dans l’International Journal of Clinical Practice d’octobre 2020. L’article s’intitule « Divulgation aux sujets des essais de vaccins, lors du consentement éclairé, du risque d’aggravation de la maladie clinique par les vaccins covid-19 ». Mais il n’y a pas eu de consentement éclairé pour les patients et je soupçonne que la plupart des médecins restent ignorants des risques. Les personnes âgées et celles dont le système immunitaire est faible sont particulièrement susceptibles de mourir. Et qu’est-ce qui vous donne un mauvais système immunitaire ? Porter un masque, s’isoler des autres et ne pas prendre suffisamment de soleil sont trois causes évidentes. Boire trop d’alcool et fumer trop de tabac en étant assigné à résidence n’aide pas.

   Les décès supplémentaires surviendront probablement à l’automne, lorsque les personnes vaccinées sont le plus susceptibles d’être exposées au virus. C’est en automne et en hiver que le coronavirus se propage le plus rapidement. En raison de l’épidémie de maladies et de décès qui se produira, les gouvernements commenceront à promouvoir la prochaine série de vaccinations. Il sera beaucoup question de mutations, bien sûr, et de nouveaux vaccins préparés à la hâte seront produits et fortement promus par des célébrités qui ne connaissent rien à la médecine ou aux vaccins. Les médecins qui comprennent les dangers et qui ont des doutes sur les vaccins seront, comme d’habitude, réduits au silence. Étonnamment, je crois que les personnes à l’origine de cette fraude savaient que cela se produirait. Cela faisait partie de leur plan diabolique. Ils savaient qu’il y aurait une augmentation des décès à l’automne et l’hiver prochain. Ils ont toujours prévu de mettre ces décès sur le compte d’une nouvelle version du covid-19 – l’une des milliers de mutations qui existeront à l’automne. Je soupçonne depuis longtemps qu’ils finiront par promouvoir les vaccinations tous les deux mois – ou même plus fréquemment, tous les mois ou presque. À l’origine, j’ai utilisé le mot « canular » pour critiquer la réaction à une infection virale de type grippal. La réponse a été exagérée. Je soupçonne que c’est ce qui faisait sourire Bill et Melinda Gates lorsqu’ils ont laissé entendre que nous ne prendrions peut-être pas la première pandémie au sérieux, mais que nous traiterions la prochaine pandémie bien plus sérieusement. Et je crois qu’eux, et tous les autres impliqués dans cette fraude, ont supposé qu’ils seraient parfaitement en sécurité parce qu’ils n’auraient pas réellement les vaccins. Je soupçonne qu’une partie de l’élite, et des célébrités les plus importantes, ont reçu un placebo au lieu d’un des vaccins expérimentaux. Ils ne risqueront pas de mourir du vaccin, d’être gravement malades ou de développer une pathologie – et d’être ensuite incroyablement vulnérables la prochaine fois qu’ils entreraient en contact avec un virus. Je pense que l’élite pensait qu’elle était en sécurité. Je pense qu’ils ont conçu un plan qui entraînerait des millions de morts mais qui ne leur ferait pas de mal. Je crois qu’ils ont fait une énorme et cruciale erreur. 

   Et cela nous amène au troisième problème – un problème auquel il ne s’attendaient pas. Ce problème vient d’être exposé par le Dr Geert Vanden Bossche, un éminent spécialiste des vaccins. En fait, j’étais initialement sceptique quant à ses propos, car le Dr Bossche a travaillé auparavant avec GAVI et la Fondation Gates. Il est la dernière personne au monde qui serait opposée à la vaccination. Le Dr Bossche a souligné que les vaccins utilisés actuellement ne sont pas les bonnes armes à utiliser dans la guerre contre cette infection virale. En vaccinant des millions de personnes, nous poussons le virus à muter et à devenir plus fort et plus mortelEssayer de concevoir de nouveaux vaccins pour de nouvelles mutations ne fait qu’aggraver la situation, car les scientifiques ne peuvent pas devancer les virus mutants. Et les personnes qui ont été vaccinées partagent maintenant des virus mutés avec leur entourage. Les mutations deviennent plus fortes et plus mortelles. La fin des mesures de confinement sera parfaitement synchronisée pour garantir que les nouvelles mutations du virus covid-19 se répandent largement.

   Il y a aussi un autre problème associé.

   Normalement, notre corps contient des globules blancs qui nous aident à vaincre les infections. Des cellules appelées cellules NK – NK signifie natural killers (tueurs naturels) – aident à éliminer les mauvaises cellules qui nous envahissent. Une fois que les cellules NK ont fait leur travail, les anticorps apparaissent et nettoient les dégâts. Cependant, le Dr Bossche explique que les vaccins contre le covid-19 déclenchent la production d’anticorps très spécifiques qui entrent en compétition avec les défenses naturelles des personnes qui ont reçu les vaccins. Les systèmes de défense naturels des personnes vaccinées sont supprimés parce que les anticorps spécifiques qui ont été produits par le vaccin prennent le dessus. Et ces anticorps spécifiques, ceux produits par les vaccins, sont permanents. Ils sont là pour toujours dans le corps des vaccinés. Le résultat désastreux est que le système immunitaire naturel des dizaines ou centaines de millions de personnes qui sont vaccinées est effectivement détruit. Leur système immunitaire ne sera pas en mesure de combattre une quelconque variation mutée du virus qui se développe dans leur corps. Et ces virus mutés peuvent se propager dans la communauté. Je pense que c’est la raison pour laquelle de nouvelles variations du virus apparaissent dans les régions où le vaccin a été administré à un grand nombre de personnes. L’essentiel est que l’administration des vaccins donne au virus l’occasion de devenir infiniment plus dangereux. Chaque personne vaccinée a le potentiel de devenir un meurtrier de masse car son corps devient un laboratoire de fabrication de virus mortels. Et pire encore, certains des individus vaccinés peuvent devenir des porteurs asymptomatiques – propageant des virus mortels autour d’eux. Et les personnes qui ont reçu le vaccin ne pourront pas réagir aux mutations parce que leur système immunitaire a été pris en charge par un système de défense artificiel, qui leur a été donné par le vaccin et qui a été conçu pour combattre la forme originale du virus covid-19. Les individus vaccinés vont être très exposés lorsque les nouvelles mutations commenceront à se propager. Leur corps est en permanence et exclusivement orienté vers la défense contre une forme du virus qui devient rapidement obsolète. L’administration de nouveaux vaccins ne servira à rien, car le virus muté ne sera pas vulnérable. Les scientifiques qui fabriquent les vaccins ne seront pas en mesure de devancer les mutations du virus. Cela aurait dû être prévu. C’est pourquoi les vaccins contre la grippe sont souvent inefficaces. Les politiciens et leurs conseillers vont mentir et accuser ceux qui n’ont pas été vaccinés d’être responsables du développement de nouvelles mutations et de l’augmentation du nombre de décès qui va se produire. Mais si le Dr Bossche a raison, et je le crois, ce sont les personnes vaccinées qui vont menacer l’humanité. Ils seront une menace majeure pour tous ceux qui ont été vaccinés. Mais ils seront également une menace majeure pour les personnes non vaccinées, car les virus qu’ils excrètent sont plus dangereux que le virus original.

   Nous sommes en territoire très dangereux

   Si nous n’arrêtons pas ce programme de vaccination maintenant, il n’est pas exagéré de dire que l’avenir même de l’humanité est en danger. C’est à cela que pensaient ceux qui ont essayé de nous vendre la Grande Réinitialisation ? Je ne sais pas. Peut-être que leur but depuis le début était de tous nous tuer. Ou peut-être que leur complot diabolique est devenu incontrôlable. Au Royaume-Uni, Ferguson, Hancock, Whitty et Vallance m’ont toujours semblé être les mauvaises personnes pour diriger la réponse de la nation. Aux États-Unis, je pense que le Dr Fauci n’était pas la bonne personne. J’ai toujours craint qu’ils aient été choisis parce qu’ils ne sont pas les bonnes personnes. Tout ce qu’ils ont fait était mauvais pour nous, mais bon pour eux et pour la cabale diabolique qui promeut l’Agenda 21 et la Grande Réinitialisation. L’insistance à supprimer le libre débat nous a conduit directement dans cet abîme. Aucune de ces personnes n’aurait dû être autorisée à exercer un tel contrôle sur nos vies, mais en supprimant toute opposition interrogative d’une manière jamais vue auparavant et en supprimant les faits, les médias grand public et les géants de l’Internet ont rendu les choses infiniment pires. Pensent-ils qu’ils vont être en sécurité ? Il existe un risque réel qu’au lieu de tuer 90 à 95 % des gens, comme l’élite maléfique le souhaitait à l’origine, ils tuent tout le monde par erreur; ils pourraient anéantir l’humanité. Nous avons très peu de temps pour nous sauver. Nous devons renforcer notre système immunitaire et, ironiquement, il est possible que nous devions nous tenir à l’écart des personnes qui ont été vaccinées. Je rédigerai un article d’ici une semaine sur la façon dont vous pouvez renforcer votre système immunitaire.

   Maintenant, voyez-vous pourquoi cet article est le plus important que j’ai écrit sur le covid-19 et le plus important que vous ayez jamais vu ?Je ne peux pas atteindre les médias grand public qui suppriment tout simplement la vérité et refusent tout débat ou discussion. YouTube, par exemple, n’accepte pas les vidéos qui remettent en question tout ce qui est promu par l’establishment du mal. Envoyez donc cet article aux médecins et aux journalistes, aux amis et aux parents. Partagez, partagez, partagez. Peut-être pourrons-nous persuader les personnes au pouvoir qu’elles ne sont pas à l’abri du désastre qui s’annonce. Vous pouvez partager facilement à partir d’ici.

    J’espère que le Dr Bossche a tort. J’espère que je me trompe.
   Mais tout dans cet article doit être examiné. Et si ces craintes ne sont pas rendues publiques et étudiées, alors nous saurons avec certitude que le plan est de tuer autant d’entre nous que possible. Il ne peut y avoir d’autre conclusion.
Dr Vernon Coleman, 13 mars 2021
Note: la Docteur Martínez Albarracín, en Espagne, un docteur au curriculum long comme le bras, une éminence, fait le même pronostique. Et elle n´est pas la seule. En fait, je pense que les mesures covid seront totalement levées cet été, de sorte qu´ils diront que s´il y a des morts, c´est parce qu´ils ont écouté les « conspirationnistes » et tout réouvert sans masque, gestes barrières, etc. Du coup, cela permettra de soumettre à la population un bouc émissaire tandis qu´ils mentiront à nouveau, en disant que les morts sont le fait d´un nouveau variant, voir du covid 21 (déjà planifié depuis longtemps, voir la feuille de route ci-dessous), et pas des vaccins:
Par ailleurs, pour maximiser les morts, et le chaos, ils lanceront l´opération cyberpoligon, qui consistera au hackage des chaînes de production sur internet: plus d´éléctricité, donc plus d´eau ni d´essence, donc lorsque les supermarchés seront vides faute de camions qui apportent les marchandises, le chaos s´installera, comme dans l´île de Saint-Martin… cette situation permettra alors le déploiement des mesures totalitaires: loi martiale, contrôle total d´internet pour s´assurer d´une censure absolue avec l´excuse de reprendre le dessus sur les « hackers » responsables du chaos, etc. Les dizaines de milliers de morts justifieront toutes les mesures totalitaires que ces malades mentaux ont en tête. 
J´espère me tromper… Diffusez un max, que les gens ne sois pas une fois de plus embobinés par le narratif officiel. Et préparez-vous: de l´eau, de la nourriture, des médicaments si vous souffrez d´affections chroniques, soyez prêt à résister au chaos. Je ne crois pas en Dieu, mais si j´ai raison, si Vernon Coleman et d´autres ont raison, et s´il existe une divinité là-haut, alors qu´elle nous vienne en aide… Nous en auront besoin.    

 

, , , , , , , , , , , , , , , , ,

8 Réponses à “Dr Vernon Coleman : « tous les vaccinés commenceront à mourir à l’automne »”

  1. Aud Dit :

    Bonjour
    le lien sur les vaccins auto diffusants mène à une page d’erreur 404 …

    Répondre

  2. dada Dit :

    faire des supposition car personne ne c riens de tous cela qui prétend quoi ou comment quand ca vas arriver ????????

    Répondre

  3. Anonyme Dit :

    faire des supposition parceque personne ne c riens de tous cela

    Répondre

  4. Anonyme Dit :

    Parceque le but du virus est de tuer et donc sa mutation sera plus grande et plus mortelle

    Répondre

    • coronafolie Dit :

      Il peut peut être succomber à un événement ou une condition x que personne n´avait prévu. C´est le propre des armes biologiques. Elles sont très difficile à gérer, imprévisibles. Mais si le virus s´adapte à notre système immunitaire ou a des effets immunodépresseurs, alors il n´en sera que plus dangereux, plus virulent du fait qu il sera renforcé par le syndrome d´ADE. Après… je ne sais pas, nous verrons cela très bientôt. On sera fixés cet automne hiver.

      Répondre

  5. PHILIPPE DU KOPF Dit :

    Bonjour,
    Votre article est très intéressant.
    Toutefois, tout n’est pas clair.
    En effet, comment peut-on savoir que les virus qui auront muté, suite à la vaccination, seront forcément plus dangereux que les précédents ? Et pourquoi pas moins virulent ?
    Ce n’est qu’une question, car je ne suis pas scientifique, mais je veux absolument comprendre.
    Mille mercis
    Philippe

    Répondre

    • coronafolie Dit :

      Bonsoir. Tout d´abord, cher Philippe, je m´excuse de vous répondre si tard. J´ai actualisé aujourd´hui le blog avec des informations très importantes, tout cela m´a pris beaucoup de temps et je n´ai pas pu vous répondre avant: veuillez donc m´en excuser.

      D´après les informations dont je dispose actuellement, les « vaccins » sont autodiffusant, donc, transmettent « l´immunité » aux non vaccinés comme s´il s´agissait d´une maladie, sauf que là les non vaccinés sont tout de même inoculés, à leur insu, par contact avec un vacciné. Veuillez consulter attentivement ce post de mon blog pour accéder à ces informations capitales, notamment le rapport du John Hopkins Institute, où ils nous parlent de leur dernière invention, les vaccins autodiffusants, et la première vidéo où le lanceur d´alerte Jean-Jacques Crèvecoeur explique le sujet en profondeur.

      Pour répondre précisément votre question, comme ces génocidaires n´ont rien laissé à l´hasard, on peut supposer que que le fait de muter dans le corps humain, et donc que le système immunitaire de l´hôte tolère le virus fait que celui-ci soit plus adapté, plus difficile peut-être à combattre car ayant muté pour vivre avec le système immunitaire de son hôte, et l´on sait que le virus à la base a des chaines adn du VIH, donc il est peut être aussi immuno-dépresseur. Le Pr Raoult nous dit que la tendance à muter, des virus, dans la nature, est toujours pour perdre sa force, sa dangerosité, que ses mutations sont donc sans véritable importance. Toutefois, il parle de virus naturels. Là, nous sommes confrontés à une arme biologique, qui apparemment sera renforcé par le processus autoimmune du corps de l´hôte, un virus dont la dangerosité peut être augmentée du fait que nous faisons alors face à un syndrome d´ADE, c´est à dire à une maladie aggravée à cause de la vaccination.

      Le processus qui permet d´augmenter la dangerosité du virus, suite aux mutations, et que je vous ai décris ci-dessus est ce que j´ai compris des exposés de Dr tels que Dolores Cahill, Alexandra Henrion-Caude, María José Albarracin Martínez, et d´autres que je suis. Ils peuvent se tromper… ou moi ne pas avoir tout compris, je le reconnais humblement, mais je pense que ce sont des experts et j´ai bien écouté… Après, nous faisons là face à une situation exceptionnelle. Les choses, je l´ai déjà dit sur ce blog, ne se passent jamais comme prévu, Le virus peut muter mais peut être ne résistera-t-il pas à des conditions météorologiques x ou à une condition x que personne n´avait prévu: tous ces experts parlent depuis le monde la connaissance, du savoir, mais les conditions dans la réalité obéissent à des variables surprises qui peuvent changer la donne et auxquelles personne n´avait pensé. Le fait même que le vaccin soit autodiffusant est nouveau, et peut être même que le simple fait de se répliquer fera que le pathogène perde sa force.

      Si vous voulez mon avis, après tout ce que Raoult nous à montré, je pense que le virus, même adapté, perdra sa force avec le temps, qu´il aura une courbe en cloche comme toutes les épidémies, qu´il peut être fragile et succomber au froid extrême de l´hiver ou même qu´il commence à se débarrasser des ajouts qu´on lui a fait comme les chaines adn de la malaria ou du vih qu´on lui a ajouté. Il peut aussi muter à nouveau et perdre sa dangerosité. Je n´ai pas de boule de cristal, je ne suis pas Mme Irma. Par contre, ce que je sais, c´est qu´il est sage de prévenir: les tisanes de feuilles de pin empêchent la mutabilité de l´adn / arn au moyen de la suramine que ces feuilles possèdent, donc je pense que fortifier notre système immunitaire et protéger ses gènes est quelque chose de plus sage que d´attendre que la nature fasse son travail et que le virus perde de sa dangerosité de lui-même, avec le temps.

      Répondre

Répondre à coronafolie

Ribines |
Henrik |
Le petit Saint-Pierrois |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les guerrier(e)s de lumiere
| Nancypress
| Annuvert